dimanche 8 novembre 2020

Instamatic - premiers retours

Dans mon article précédent, j'avais discuté du format instamatic et de la possibilité de les réutiliser via des adaptateurs. Je suis passé à l'acte avec un instamatic 500 et une pellicule Ilford ortho 80.


Illustration issu du site de Sylvain Halgand: Instamatic 500

Je n'ai pas pu utiliser l'adaptateur  imprimé en 3D que je m'étais procuré car l'instamatic présente la particularité unique d'avoir le levier d'armement dans la semelle de l'appareil et nécessite du coup que l'adaptateur soit troué en bas, ce qui n'est pas le cas des adaptateurs disponibles.

Je me suis donc procuré une cartouche 126, que j'ai pu charger en prenant les précautions détaillées dans l'article de "Dans Ta Cuve"(voir lien ci-dessous). Je vous renvoie à leur article sur la manière de procéder (il faut y aller doucement pour ne pas casser la cartouche).

J'avais choisi une pellicule Ilford Ortho 80 pour pouvoir manipuler la pellicule dans le noir et ainsi être à l'abri d'une mauvaise surprise. Cela a été utile car la manipulation s'est avéré assez délicate, surtout pour ouvrir la cartouche. Après l'avoir ouverte et fermée plusieurs fois d'affilée, celle-ci s'ouvre de plus en plus facilement.


Illustration Digit Photo


Une fois chargée, j'ai solidifié l'ensemble par un peu de gaffer pour être sur que la cartouche ne s'ouvrirait pas. J'ai également mis du gaffer des deux cotés de la fenêtre du dos qui usuellement sert à connaitre le numéro de la vue en cours, et un petit coup de gaffer sur l'ouverture pour ne pas oublier de ne pas ouvrir le dos!

L'instamatic 500 est pourvu d'un objectif Schneider-Kreuznach de qualité, permettant de régler ouverture et diaphragme. A coté des montagnes d'instamatic basiques, il fait un peu vilain petit canard perdu dans la nichée!

Je suis donc allé me balader dans le parc à coté de chez moi pour quelques clichés et voici le résultat:

Instamatic 500 - First roll


Comme vous le constatez, il y a un souci! Les perforations du film 126 sont beaucoup plus rare que sur la pellicule 135. Du coup, l'avance s'arrête bien avant et ici, le décalage est d'environ une avance d'une demi image. L'astuce serait donc de déclencher à vide une image sur deux. C'est ce que j'essaierai lors d'une prochaine session.

Par ailleurs, les images carrés dépassent sur une des lignes de perforations et avec le passe vue original de mon epson cela disparait lors du scan. Il vaut mieux ne pas trop cadre serré en haut de l'image car cette partie de l'image est soit dans les perforations si on les scanne, soit disparait de l'image sinon.

Merci à Thierry Ravassod  de la maison de la photo de Saint Bonnet de Mure pour l'instamatic 500 et pour la cartouche vide d'instamatic!

N'héistez pas à me laisser un commentaire ou à me joindre via ma page facebook: http://www.denisg.fr .

Album Instamatic 500 sur Flickr
https://www.flickr.com/photos/denisbook/albums/72157716802006368

Charger une pellicule 35mm dans une cartouche 126:
https://www.danstacuve.org/diy-charger-une-cartouche-de-126-avec-un-film-35mm/?fbclid=IwAR3btiaqD6pHCoEgKAppefumXT0a5oO9_QrZELCzAY5vXdeIW28U0QobTmc

Aucun commentaire: